2 conseils pour arrêter de fumer

Plus de trois millions d'individus meurent chaque année de maladies liées à la consommation du tabac. Il s'agit de l'une des plus importantes causes de décès au niveau mondial. Jusqu'à présent, il n'y a aucune solution sûre, efficace et absolue pour arrêter de fumer. Pourtant, la prise de conscience des risques et bénéfices du tabac en constitue un véritable pas.

Le comportement vis-à-vis de la consommation des cigarettes diffère d'une personne à l'autre ainsi que la volonté d'arrêter de fumer. Cependant, les fumeurs encourent les mêmes risques et les mêmes dangers.

Fixer un objectif d'arrêter de fumer, c'est comme tout autre objectif, il doit se baser sur les menaces et opportunités, plus spécialement dans ce cas, sur les bénéfices attendus et les perception des risques à éviter. Or, la conscience de ce couple (bénéfice,risque) n'est toujours pas le même et varie d'un fumeur à l'autre.


Le premier conseil consiste à citer vos propres bénéfices attendus suite à la consommation du tabac



Ces bénéfices sont fortement variables selon les envies de chaque fumeur. Pourtant, les bénéfices les plus partagés sont :

  • Le plaisir de fumer une cigarette et vivre des moments agréables avec des amis

  • Fumer est un moyen efficace pour contrôler le poids surtout chez les femmes

  • Un troisième bénéfice est la gestion du stress, la lutte contre l'anxiété ...



Le deuxième conseil consiste à citer les risques que vous connaissez suite à l'acte de fumer

Si ces bénéfices sont largement cités et perçus par les fumeurs, ce n'est pas toujours le cas quant aux risques liés à la consommation du tabac. Je vous cite ci-dessous quelques risques scientifiquement prouvés :

Maladies cardiovasculaires : maladie coronarienne, accident vasculaire cérébral, artérite des membres inférieurs, des carotides, anévrisme aortique,Hypertension artérielle ...

Maladies pulmonaires : Brancho-pneumopathie chroniques obstructives (bronchite chronique, emphysème), bronchites aigues infectieuses, maladie asthmatique, pneumonie ...

Cancers : Poumon, bouche, lèvre, larynx, pancréas, rein, vessie, gros intestin, col de lutérus, certaines leucémies ...

Troubles de la fertilité : Baisse de fertilité, Grossesse extra-utérine, avortement spontané, dysfonction érictile, oligospermie.

Autres : Ostéoporose, troubles du sommeil, cataracte, maladie de Basedow, hypercholestérolémie (LDL), ulcère de l'estomac, maladie de crohn, caries dentaires, maladies des gencives, rides de la peau, vieillissement pématuré, réduction du goût et de l'odorat.
Source : Le traitement de la dépendance au tabac, de Yves Martinet

La prise de conscience de ces risques entraine une forte motivation d'arrêter de fumer. Une façon de générer cette motivation est de faire ce processus de citer les bénéfices et risques régulièrement chaque matin par exemple, pour éteindre le plaisir d'allumer une cigarette tout au long de la journée.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Perso, j'ai arreté de fumer depuis 2 mois avec la cigarette électronique. J'ai ouvert un blog dessus pour partager mon experience
Mon blog sur la cigarette electronique

Caroline93 a dit…

J'ai aussi arrêté de fumer avec l'aide de cigarettes électroniques, il y a maintenant 19 jours.

Anonyme a dit…

Personnellement, je trouve que le plus difficile c'est de résister au manque une fois qu'on a arrêté de fumer car la dépendance est en grande partie psychologique; il faut bien savoir gérer son stress surtout aux premiers jours pour arriver a bout du combat. Voici un lien utile pour savoir comment gérer le manque et le stress:

Astuces Pour Surmonter le Manque de Cigarette

pascal a dit…

L’arrêt de la cigarette se fait d'abord dans la tête!Nul besoin d'essayer si on ne sait pas réellement pourquoi on veut arrêter!
Peser le pour et le contre , c'est déjà un début mais cela ne suffit pas! Il est essentiel de bien comprendre les conséquences que le tabac va produire sur notre vie...Regardez le nombres de gros fumeurs à qui on annonce qu'ils vont mourir d'un cancer dans 6 mois: et bien ils arrêtent du jour au lendemain!Comme quoi, c'est le déclencheur le plus important. A ce sujet, sachez que c'est le cerveau qui contrôle notre corps et par conséquent, c'est lui qui peut nous aider.Pour ceux et celles que cela intéresse, je peux vous en faire découvrir encore pleins de bonnes raisons et de solutions, de conseils et d'astuces